L'Amour 5D

Le 23/06/2015

Vous avez dit amour 5D

Suivez le coeur, il connait le chemin !
Il n'y aura probablement aucun doute, aucune ambigüité, même si cela semble surréaliste.
Pour reconnaître un amour 5D, c'est facile : Venu de nulle part, synchronistique, irrésistible, complètement irrationnel ! Remettant tout en question ! Il vous plonge dans l'inconnu, vous demande foi et confiance sur base de votre seule intuition, et vous met dans un état de bonheur sans égal.

Par contre, il n'en demeure pas moins fragile, car rien ne le supporte dans la 3D ; il est trés instable, au rythme des vagues d'énergies de la 5D, passant des hauts de cette foi inébranlable en la justesse des choses, aux bas du retour et de l'influence de la 3D raisonnable, du questionnement du mental totalement perdu qui en profite pour vous rappeler à ses mauvais souvenirs.
Alors si, "par hasard", vous rencontrez un jour une personne que vous ressentez comme tel" (Amour 5D), faites ce petit test...

Envisagez d'évincer cette occurence de votre vie, de fermer la porte, d'oublier, de revenir à la normalité...

Si vous n'avez pas vidé la boîte de kleenex avant, vous verrez qu'il revient par la fenêtre, plus fort encore, sans raison logique.

Et dire que vous connaissez à peine cette personne !!!

Enfin, c'est là votre mental qui parle ! Car votre coeur, lui, sait que vous ne la connaissez que trop bien ! Votre âme sait qui il/elle est ! D'ailleurs, ces connexions sont souvent des retrouvailles d'âmes qui ont fait un long chemin séparées l'une de l'autre, et qui se retrouvent enfin après une éternité, et ce en ce moment bien précis, pour cette phase !

Aussi, une fois retrouvée, il s'agit de vivre dans sa totalité, de comprendre cette nouvelle relation d'amour.

La passion ? Oui, sûrement, mais pas seulement !

Il y a un je ne sais quoi d'inconditionnel dans tout ça, un abandon, une confiance absolue dans la justesse du déroulement. Une confiance telle qu'on en viendrait à admettre que tout cela peut s'arrêter si cela doit être.

La peur n'est pas de cette relation, la peur de perdre, la peur d'avoir mal, la peur de se tromper... Tout cela peut bien sûr susciter l'émergence de blessures passées à transmuter, mais dans l'absolu, il y a un caractère Divin au fondement de cette nouvelle relation qui s'installe.

D'ailleurs, il pourra sembler facile de "travailler" à ses petits travers relationnels, on accepte de se voir tel que l'on est et d'admettre qu'on n'agit pas toujours dans l'amour, si tel est le cas. Tout devient transparent et accessible à la guérison, à la transmutation.

C'est un peu comme si cette relation nous redonnait le goût de nous aimer pour qui on est. Celle/celui qui est en face de nous nous renvoie notre propre beauté pour nous ouvrir le passage à l'infini qui est en nous.

Comme si l'amour pour l'autre était plus fort que l'attente que l'on en a...

Une relation qui nous permet de trouver cet amour EN nous pour mieux le partager, au lieu de le chercher en l'autre et d'avoir peur de le perdre.

C'est une fusion de l'intérieur et non de l'extérieur. On voit dans les yeux de l'autre le UN du Tout, qui n'est autre que nous-même, et on l'offre en retour, sans attente.

Une relation qui nous aide à retrouver ce que l'on a perdu au fil des souffrances accumulées, et qui a provoqué cette peur d'être blessé, déçu, abandonné... Elle nous aide à la transcender et le coeur peut ainsi aimer d'un amour absolu.

Pouvoir donner la confiance à l'autre au nom et à la mesure de la confiance que l'on s'accorde !

Une relation où le coeur est heureux parce qu'il est amoureux et qu'il se laisse porter par l'amour dans l'inconditionnalité de la confiance absolue, de ses sentiments nus, de la reconnaissance de la beauté du sentiment lui-même.

Puis, une fois la beauté éveillée par l'autre, il nous faut l'intégrer pour que ce sentiment éprouvé se fasse expression de l'amour Divin reconnu, et gratitude ressentie envers celui/celle qui nous a aidé.

Il faut néanmoins passer le cap de la Grâce, qui nous demande de mourir à nous-même (de cette petite mort) pour être activé par une multitude de détachements (petits et grands) envers l'être aimé.

Il faut être conscient que pour vivre la plénitude de cette nouvelle relation, il faut en supporter l'intensité, cette puissance qui fait battre le coeur d'une amplitude telle qu'on peut craindre de ne pas être en mesure de la contenir. La plénitude fait définitivement partie du plaisir de l'Amour de la nouvelle dimension.

De belles aventures en perspective, n'est-ce pas ?

Des aventures où non seulement les âmes s'aimeront d'un amour inconditionnel, total, voire cosmique, mais où elles se supporteront mutuellement pour décupler leur force d'amour, dont elles pourront inonder ensemble et en conscience toute la planète... ".

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
×